En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: https://www.cnil.fr/fr/cookies-traceurs-que-dit-la-loi

.

.

Ysé Tardan-Masquelier, aux origines des yogas

Plus de 3 millions de français pratiquent le yoga aujourd'hui. Sport pour les uns, philosophie de vie pour les autres, le yoga est une "démarche globale et expérimentale [...] qui se réfère aux traditions de l'Inde [...] qui tend à l'harmonisation des facultés corporelles, affectives, mentales et spirituelles de l'être humain". Pour nous parler de la pluralité des yogas et de leurs évolutions, Ysé Tardan-Masquelier est au micro de Thierry Lyonnet et présente son livre "Yoga. L'encyclopédie" publié aux éditions Albin Michel.

8,50 €
Quantité
Disponible

Le yoga, une voie vers la "sagesse incarnée"

Ysé Tardan-Masquelier est l'une des plus grandes spécialistes du yoga en France, tant d'un point de vue pratique que scientifique. Docteure en histoire et en anthropologie des religions, elle est professeure à la Sorbonne et à l'INALCO. Elle est également spécialiste de l'hindouisme et pratique le Yoga depuis de nombreuses années. Depuis les années 80, Ysé Tardan-Masquelier est très engagée dans la Fédération nationale des enseignants de yoga dont elle est présidente et directrice.

"Yoga. L'Encyclopédie", qu'elle a coordonné pour Albin Michel, est un ouvrage de "vulgarisation intelligente" permettant à chacun de s'ouvrir sur cette pratique plurielle et à sortir d'une "vision étroite du yoga". Pour Ysé Tardan-Masquelier, Nous avons parfois tendance à réduire le yoga à une pratique de postures, accompagnée de respiration, pourtant ce n'est qu'une partie de l'iceberg. Pour la spécialiste, le yoga fait référence à "des fondements, plus anciens, plus vastes, plus divers, c'est pour ça qu'on peut parler du yoga à la fois au singulier et au pluriel". Initialement, le mot yoga veut dire "méthode" ou "voie" de transformation. Pour Ysé Tardan-Masquelier c'est une philosophie de vie ou plutôt "une philosophie de sagesse qui se fonde dans le corps, une sagesse incarnée" comme elle aime à dire. 

Les origines du yoga

Les origines du yoga dateraient de 2000 à 3000 ans avant Jésus Christ. Des certitudes mais aussi de nombreuses hypothèses entourent les fondements de cette pratique très ancienne originaire d'Inde. "Aux alentours de l'an 1000 avant notre ère, on a des hommes qui décident de vivre une forme de vie renoncée et certains d'entre eux ont eu des "exercices spirituelles" dont on ne savait pas très bien ce qu'ils étaient mais qui certainement avaient pour but d'amener l'esprit dans un état concentré et en même temps en phase avec le cosmos, avec la nature" raconte Ysé Tardan-Masquelier. Un premier événement, un peu "nébuleux" mais reprit dans des textes et qui pourrait prouver l'avènement d'une première pratique du yoga.

Les ancêtres des yogis apparaissent au Vème siècle avant notre ère, alors que se développe de nouvelles philosophies comme le bouddhisme et le jaïnisme, c'est à ce moment-là que le "yoga" se structure. "On a pas encore vraiment des postures, ou peut être qu'on en a mais ce n'est pas le plus important, le plus important c'est de pouvoir trouver la position juste pour pouvoir se concentrer, méditer, s'intérioriser" explique Ysé Tardan-Masquelier.

Impossible de savoir réellement quand apparaît le texte fondateur pour tous les pratiquants du yoga : les Yoga sutra rédigé par Patanjali. Un recueil de 195 aphorismes complexes à comprendre et qui nécessite des commentaires afin d'être compréhensibles. C'est avec ces versets et les commentaires qui en sont faits que la notion de posture entre en jeu. Les positions aident le corps à atteindre la pleine concentration et donc, in fine, la méditation. "Le corps du yogi, bien sur que c'est le corps charnel, mais il est doublé de ce que l'Inde appelle "un corps subtil", qui est un espace intérieur de souffle" explique la spécialiste de l'hindouisme et praticienne expérimentée du yoga.

Il y a quelque chose dans le yoga et dans l'hindouisme en général, que les occidentaux ont beaucoup cherché qui est une manière de faire droit au corps dans la vie spirituelle

Le yoga, une philosophie de l'incarnation ?

Pour Ysé Tardan-Masquelier, ce lien entre corps et esprit fait la richesse du yoga. Contrairement aux peuples occidentaux qui ont tendance à se concentrer sur l'âme ou l'esprit, l'hindouisme et plus spécifiquement le yoga, donneraient plus de place au corps. La pratique du yoga a permis à Ysé Tardan-Masquelier de se réconcilier avec son corps. "Elle m'a aidée à surmonter une certaine forme de rationalité abstraite et déconnectée de l'expérience" raconte Ysé Tardan-Masquelier. Un réflexe occidental qui "nous enferme dans une compréhension abstraite des choses".

Les différents courants qui composent le yoga se rassemblent autour de trois grandes voies, l'action, la dévotion envers une divinité et la connaissance spirituelle. Trois axes qui permettent de lier encore et toujours l'esprit et le corps afin de diversifier les expériences. "À partir des Yoga sutra on va avoir une diversité d'interprétations, puis à partir de l'ascétisme on va avoir une diversification des postures. Donc, le yoga s'ouvre en une multitude de formes, dont certaines vont être plus physiques, plus corporelles, et d'autres vont demeurer plus philosophiques mais en même temps il n'y a pas d'opposition" analyse Ysé Tardan-Masquelier.

UA-194562

Références spécifiques

Produits associés